Lanouille

Comment je choisis mes chaises de cuisine ?

La chaise en bois accompagne l’Homme depuis des siècles. Présente en Égypte vers 3100 av. J.-C., elle s’est répandue, puis démocratisée dans une grande partie du monde. Elle épouse la forme du corps et est le premier objet domestique rencontré par l’enfant. Dans la cuisine où elle n’était pas essentielle, elle a su se rendre indispensable et a détrôné le banc qui y régnait depuis le moyen-âge. Objet de représentation et de design, la chaise moderne existe dans une infinie déclinaison de formes, de matériaux et de couleurs.

Les caractéristiques de la chaise

Il faut pour comparer plusieurs chaises afin d’en choisir une, prendre en compte de nombreux critères et éléments qui la composent. D’un point de vue technique, une chaise est faite pour s’assoir. Il faut donc qu’elle présente en premier lieu des qualités de sécurité et de robustesse dans son assemblage.

Il convient de fuir les chaises branlantes ! Et il est aussi impératif qu’elle soit de hauteur et largeur permettant d’y prendre place et de s’en relever sans difficulté. La robustesse est aussi un point majeur s’il y a dans la famille des enfants remuants, une personne en surpoids, voire un animal joueur.

Un critère important est le confort de l’assise et du dossier. Un rembourrage du siège sera évité au profit d’un coussin amovible lavable. Des accoudoirs participent au confort et ajoutent une note conviviale. Pour une petite cuisine et un grand nombre d’amis, la chaise sera pliante et facile d’entretien.

L’intégration dans la cuisine

La chaise prend de la place, elle doit être pratique, confortable et esthétique. Il en faut au minimum deux et en général on en compte cinq autour de la table. Bien visibles, elles influent notablement sur le style et l’ambiance.

Selon le style de la cuisine, on choisira la chaise de bois clair pour les ambiances scandinaves et une chaise design bicolore pour un effet sophistiqué. Une chaise moderne donne coup de peps dans une cuisine ancienne et une chaise de bistrot associée à une table ronde apporte toujours une touche de convivialité.

La création la plus pertinente

Les designers de tout temps ont créé et amélioré les chaises. Chaise industrielle en métal, chaise de bar, chaise de bistrot, chaise design, chaise en bois toute simple ou chaise empilable, elle a toujours su s’adapter aux besoins.

Si la chaise tournante a longtemps servi aux dactylos, son introduction dans la cuisine (et la salle à manger) a été une révolution des plus pertinentes. La chaise tournante garantit un confort d’installation maximal. Il suffit de songer au nombre de sièges qui ont été tirés à grand bruit pour se rapprocher de la table et surtout aux difficultés des personnes âgées pour quitter la table.

Les avantages et les inconvénients des chaises

La chaise présente un avantage majeur sur le banc et le tabouret qui l’ont précédée dans la cuisine : elle est ergonomique. Suivant avec précision et de haut en bas les lignes de notre corps articulé, elle permet un véritable relâchement et repos. Pour ce faire, il faut tout de même qu’elle ait un dossier suffisamment haut, le nec plus ultra résidant dans la présence d’accoudoirs pour l’abandon total des épaules et des bras.

La chaise de bar est certainement la moins confortable de toutes, bien qu’elle puisse reposer l’individu resté, justement, trop longtemps assis… Pour les autres, chaise de bistrot ou chaise industrielle, les services rendus sont incommensurables !

Généralement, la cuisine est un lieu de vie intense où l’exposition aux salissures est ordinaire. Il est donc impératif de penser préalablement au matériau qui la compose et à son entretien. Il faut aussi qu’elle soit légère et aisément déplaçable. Enfin, choisir la chaise empilable pour cause d’exiguïté signifie également disposer du petit espace nécessaire à son stockage.

Une bonne chaise de cuisine

Elle est simple, élégante et polyvalente. Par exemple, chez Viadurini, on a repéré une chaise moderne en bois laqué sur une structure de métal peint. Elle a tout ce qu’il faut pour un confort maximal, largeur, douceur du léger arrondi de l’assise et du dossier, de bons accoudoirs.

De style classique et minimaliste, cette chaine de cuisine est aussi tout à fait à sa place à la salle à manger et partout dans la maison. Le choix se porte sur une chaise sans rembourrage pour un entretien plus simple et pour le plaisir de changer la déco de l’éventuel coussin.
Malheureusement, il semble qu’elle soit aujourd’hui épuisée, victime de son succès. On attend avec impatience sa réédition.

Le petit conseil déco

La cuisine est une pièce de la maison très sollicitée, peut-être celle où l’on passe le plus de temps, si la famille y prend ses repas et y reçoit ses amis. Pour cela on l’aime chaleureuse et dynamique. Aussi pour satisfaire à ces deux critères, le choix des chaises peut faire dialoguer des couleurs et des matières. Par exemple, deux chaises pistache et deux en bois naturel autour d’une table elle aussi de bois naturel, éclaireront superbement un mur d’un beau gris soutenu. Introduire dans cette cuisine une ou deux chaises industrielles, adoucies par des accoudoirs, apporte un effet de surprise tendance et gai.

Le vaste monde des chaises offre des trésors d’inventivité et d’originalité. Choisir une chaise de cuisine devrait demander un peu de temps, pour explorer l’internet, bien sûr, mais peut-être aussi pour le plaisir de dénicher la perle rare sur les marchés. Ou tout simplement de repeindre en arc-en-ciel celle qui nous suit fidèlement depuis des années.

Cléa

Bonjour,
Je suis Cléa passionnée de maison et de cuisine, j'aime partager mes découvertes et aussi aider pour faire de la maison un endroit agréable à vivre. Et bien sur vous l'aurez compris j'aime aussi les nouilles.